Skip to main content

Intelligence artificielle

Le Canada, à l'avant-garde de la R et D

Element AI à Montréal, l’Institut Vecteur de Toronto et l’Alberta Machine Intelligence Institute d’Edmonton agissent comme des aimants sur les meilleurs talents étrangers.

Les pôles : 

Vancouver, Calgary, Edmonton, région de Waterloo, Toronto, Ottawa, Montréal, Québec (ville)

Les pionniers au Canada :

  • Toronto : L’apprentissage profond, sous la direction de Geoffrey Hinton
  • Montréal : L’apprentissage automatique, sous la direction de Yoshua Bengio
  • Edmonton : L’apprentissage renforcé, sous la direction de Richard Sutton

Exemples de réussite:

À Montréal se trouvent SCALE AI, la supergrappe canadienne d’intelligence artificielle appliquée aux chaînes d’approvisionnement, ainsi que le Centre d’expertise international de Montréal pour l’avancement de l’IA. 
Source : www.montrealinternational.com 

Edmonton joue un rôle central dans la Stratégie pancanadienne en matière d’intelligence artificielle grâce à l’expertise de l’Université de l’Alberta et de l’Alberta Machine Intelligence Institute (Amii).

À Calgary, White Whale se sert de l’IA pour créer des solutions d’analyse de données qui aident les entreprises à prendre des décisions éclairées. Son produit phare, DeepSea, est utilisé dans plusieurs domaines, dont ceux de l’énergie, de la santé et du bien-être, de l’aviation, de la défense et des sports professionnels.

Deux entreprises en démarrage de Montréal, Hexoskin et Hykso, ont bâti leur notoriété dans le domaine des vêtements biométriques et de la technologie portable. De nombreux boxeurs olympiques et professionnels des arts martiaux mixtes récupèrent des données en temps réel grâce aux dispositifs de suivi de coups d’Hykso. Aux Jeux olympiques de Rio en 2016, plusieurs athlètes ont porté les vêtements biométriques Smart Shirt d’Hexoskin.

À Toronto, les chercheurs du centre de recherche et de développement Advanced Technologies Group d’Uber Technologies font avancer les technologies autonomes en collaboration avec de grandes universités canadiennes.

La région de Waterloo, deuxième centre de recherche sur l’IA en  importance au Canada, est la principale grappe de robotique et d’automatisation au pays. Elle accueille 150 établissements de recherche et présente la plus grande concentration de mathématiciens et d’informaticiens de talent au monde. 
Source : fiche de renseignements fournie par la destination