Skip to main content

LES SUPERGRAPPES

Quand de petites, moyennes et grandes entreprises, des établissements d’enseignement et des organismes sans but lucratif s’unissent pour générer des idées audacieuses, les réseaux d’innovation régionaux se transforment.

Misant sur le pouvoir de la recherche et du développement (R et D) en mode collaboratif, un investissement de 950 millions de dollars du gouvernement du Canada, doublé par le secteur privé, libère le potentiel de l’innovation fondée sur les données dans un éventail d’industries qui forment les cinq supergrappes du pays : technologies numériques, industries des protéines, fabrication de pointe, intelligence artificielle (IA) et sciences océaniques.

 

La supergrappe des technologies numériques du Canada :

Établie à Vancouver, la supergrappe des technologies numériques est le fruit d’une collaboration intersectorielle de diverses entreprises des milieux de la santé, des communications, des ressources naturelles, de la technologie et du transport qui investissent conjointement dans des projets de R et D ambitieux, menés par le secteur privé, qui misent sur des technologies numériques transformatrices pour régler certains des plus grands problèmes de l’industrie et de la société. Quelque 60 millions de dollars ont été investis dans des projets novateurs liés à la COVID-19 par la supergrappe des technologies numériques du Canada.

680 organisations membres, dont :

  • BCIT
  • Canfor
  • D-Wave
  • DNAstack
  • Genome BC
  • Microsoft
  • Telus
  • Thrive Health
  • Université de la Colombie-Britannique
  • Université de Victoria

 

La supergrappe des technologies numériques du Canada a reçu plus de 600 propositions de projets visant à aider le Canada à lutter contre la COVID-19, dont la création d’un outil numérique destiné à évaluer la santé mentale des travailleurs de la santé qui fournissent des soins aux personnes atteintes de la COVID-19. La supergrappe de technologie numérique travaille aussi à la mise au point de la première plateforme mondiale qui donne aux établissements de soins de santé les moyens de collaborer afin d’améliorer le diagnostic et le traitement des maladies infectieuses. Le Global Clinical Network for Infectious Diseases, dirigé par Spectrum Mobile Health, permet aux autorités de santé publique de l’Alberta, de la Nouvelle-Écosse et de la Saskatchewan ainsi qu’à des entreprises privées de s’informer des lignes directrices d’institutions du monde entier, de consulter les ensembles de données épidémiologiques de ces institutions et de s’abonner à des mises à jour. Les hôpitaux peuvent adapter et appliquer ces lignes directrices et utiliser le système pour communiquer directement avec les fournisseurs de soins de première ligne à l’aide d’un ordinateur ou d’un appareil mobile.

 

Les chaînes d’approvisionnement axées sur l’IA (Scale AI) :

Consortium d’entités privées, de centres de recherche, d’universités et d’entreprises en démarrage à fort potentiel, la supergrappe Scale AI établie à Montréal est le pilier central de l’écosystème canadien de l’IA. Scale AI trouve des projets de collaboration intersectoriels prometteurs et fournit du financement et des conseils d’experts pour renforcer la productivité des chaînes d’approvisionnement grâce à l’intégration et à l’utilisation responsables de l’IA.

Plus de 110 organisations participantes, dont :

  • Air Canada
  • Coveo
  • Creative Destruction Lab
  • Element AI
  • MAJiK Systems
  • Université McGill
  • MindBridge
  • Shopify
  • Université de l’Alberta

 

Scale AI met à profit l’expertise canadienne dans le domaine de l’IA en réponse à la crise sanitaire de la COVID-19. Dans le cadre d’un projet dirigé par AlayaCare en collaboration avec Polytechnique Montréal et Bien Chez Soi, on utilise l’intelligence artificielle pour trier les cas de COVID-19 en déterminant quels clients ou travailleurs de la santé à domicile auraient pu être infectés.