Skip to main content

Foresterie

Avec près de 10 hectares boisés par habitant, soit 17 fois plus que la moyenne mondiale, le Canada arrive loin devant la majorité des autres pays à cet égard. Gardien de 9 % des forêts du monde, il est un chef de file environnemental dans la gestion forestière et la récolte durable. Il occupe le deuxième rang parmi les producteurs de sciage résineux. Une demande accrue en produits du bois, accompagnée du besoin grandissant en sources d’énergie de substitution comme la biomasse, crée de nouvelles occasions pour les entreprises innovatrices du secteur forestier canadien.

 

Chefs de file :

Vancouver, Fredericton, Saint John et Québec.

 

 

Exemples de réussite :

BIOPolynet, établie à Fredericton, a mis au point la technologie BioNanoCoil, une méthode écologique de stabilisation des sables et des terres, de contrôle de la poussière industrielle et d’amélioration de certains liants industriels. Il s’agit d’une solution novatrice pour la stabilisation des dunes et pour le contrôle la poussière créée par les secteurs de l’exploitation minière, de l’extraction en carrière, de la foresterie, de la construction et de l’agriculture. Cette solution peut aussi servir à prévenir l’érosion causée par les processus naturels.